07.07.2022

Prêt pour la succession?

Procéder à une transmission d’entreprise ne consiste pas seulement à trouver une personne pour prendre la relève, mais nécessite une planification à long terme et une bonne préparation. Les recettes miracles n’existent pas. Il est toutefois possible de prévoir des dispositions en amont qui faciliteront la succession.

Planifier suffisamment tôt

Bien que la recherche ou la mise en place d’une transmission mobilise de nombreuses ressources, il vaut mieux commencer à planifier suffisamment tôt. Avant de passer le relais au successeur, une restructuration de l’entreprise individuelle en société de capitaux est-elle prévue? Il faut alors respecter un délai de blocage de 5 ans. Ce n’est qu’à l’expiration de ce dernier que l’entreprise peut être transférée sans dommage à un tiers. Les mesures décrites ci-des-sous nécessitent également un temps de préparation approprié.

Alléger l’entreprise de manière substantielle

Le financement d’une transmission est souvent difficile. Comment faire face à l’achat de l’entreprise? Ce sont surtout les biens immobiliers qui augmentent fortement le prix. Pour faciliter la transmission, les actifs non nécessaires à l’exploitation, tels que le véhicule de la direction ou les biens immobiliers (détenus comme objets de rendement), devraient être sortis de la société. Il convient également d’envisager de retirer un bien immobilier à usage mixte (entreprise et logement privé dans le même bâtiment).
Les conséquences fiscales des différentes cessions peuvent toute-fois être diverses. Les transferts à titre privé peuvent donner lieu à des demandes de TVA de la part de l’administration fédérale des contributions (impôt sur les prestations à soi-même pour les entre-prises individuelles, impôt sur le chiffre d’affaires pour les sociétés).

Améliorer la rentabilité opérationnelle

Les plus grandes entreprises ayant plusieurs secteurs d’activité peuvent également se réorganiser au sein de la société. Les activités non rentables peuvent être dissoutes ou scindées. La transmission devient ainsi plus attrayante. En améliorant la rentabilité, la valeur de la société augmente et il est possible d’obtenir un prix de vente
plus élevé. De telles décisions stratégiques sont à prendre suffisamment tôt, car leur mise en œuvre peut prendre des mois, voire des années.

Même sans dissolution ou scission d’une branche d’activité, des mesures peuvent être prises. Il est recommandé d’investir davan-tage dans la post-calculation des commandes et ainsi déterminer quelles commandes sont rentables et où il y a un potentiel d’amélioration. Les forces peuvent ainsi être concentrées sur des commandes rentables. Il est toutefois impossible d’y parvenir dans tous les cas, car certains travaux non rentables doivent être effectués en vue de l’obtention de commandes ou de l’exploitation des capacités.

Constituer une équipe performante

Disposer d’une équipe bien rodée et d’un savoir-faire bien réparti est essentiel lors d’une transmission. Peu importe si elle se fait au sein de l’entreprise, de la famille ou en externe. Rien n’empêche l’entreprise de continuer à avoir du succès si elle dis-pose d’une base solide.

En réunissant à lui seul le savoir-faire et les contacts avec la clientèle, le dirigeant sortant complique la transmission inutilement. Les collaborateurs et le successeur doivent être initiés suffisamment tôt à leurs nouvelles tâches. Les contacts et les compétences doivent être transférés assez tôt afin de renforcer la confiance des clients dans l’avenir de l’entreprise. Nous préconisons une planification min utieusede la transition. Combien de temps la direction sortante restera-t-elle au service de la société? Quelles sont les activités qu’elle reprend durant cette période?

Régler les conditions de financement

Outre l’épuration des actifs non nécessaires à l’exploitation, il convient également de simplifier la situation du côté des passifs. Nous conseillons une dissolution ou un remboursement préalable des prêts familiaux et des financements croisés complexes, afin que l’entreprise puisse démarrer l’avenir sans soucis.

Conclusion

Une transmission d’entreprise réussie requiert un grand sens de l’anticipation, une bonne planification et un grand engagement de la part de toutes les personnes concernées. Chaque transmission d’entreprise est unique.

Nous vous apportons volontiers notre soutien en vous proposant des solutions adaptées à vous et à votre entreprise. La préparation de la succession commence rarement trop tôt. Nous nous tenons à votre disposition pour vous aider à aborder le dernier chapitre de votre aventure entrepreneuriale.

Cet article est déjà paru dans le CORE-Newsletter 31 du mois de juin 2022.

Sven Waeber
Treuhänder mit eidg. Fachausweis
swa@core-partner.ch

Contact