18.11.2021

Réflexions sur l’optimisation fiscale 2021

Le quatrième trimestre représente la dernière opportunité de procéder à des optimisations fiscales.

Prévoyance 3a

En novembre au plus tard, pensez à vérifier si vous avez bien effectué vos versements annuels et si le montant maximum a été atteint. Pour les personnes exerçant une activité indépendante et les employés, tous deux cotisant à une caisse de pension, le maximum s’élève à CHF 6’883 au maximum. Les personnes exerçant une activité lucrative sans cotiser à une caisse de pension peuvent verser 20% de leur revenu, mais au maximum CHF 34'416.

Un compte bancaire 3a ne rapporte pratiquement plus d’intérêts (actuellement 0% à 0,25%). Dès lors, il vaut la peine de lier le compte 3a à un indice/ETF si l’on est prêt à prendre des risques.

Exemple: un capital de départ de CHF 100'000 s’élève, après 20 ans et avec un rendement annuel de 2%, à CHF 150'000. Avec des intérêts annuels de 0,25%, le capital final n’est que de CHF 105'000.

Rachats dans la caisse de pension

Les rachats dans la caisse de pension sont déductibles des impôts privés et sont l’une des meilleures possibilités d’économies fiscales. Le montant du versement dépend du potentiel de rachat individuel.

Les rachats devraient être répartis sur plusieurs années et sont d’autant plus rentables que les revenus sont élevés et que le capital est touché rapidement. Un rachat dans les dernières années avant la retraite permet d’obtenir le meilleur rendement après impôt.

Dès qu’une partie de l’avoir de la caisse de pension est retirée sous forme de capital à la retraite, aucun rachat ne peut être effectué au cours des trois dernières années précédant celle-ci.

Avant de procéder à un rachat, il convient toutefois de s’informer en détail sur la situation financière de la caisse de pension (le taux de couverture devrait être supérieur à 100%) et sur ses prestations. En cas de décès, qu’advient-il du montant versé sur une base volontaire? En cas d’invalidité, puis-je encore choisir entre un capital et une rente? A quel taux le capital racheté est-il rémunéré?

Biens immobiliers

L’entretien permet de maintenir la valeur du bien immobilier et de réduire la charge fiscale. Pour chaque bien immobilier, le contribuable peut, pour chaque période fiscale, choisir entre la déduction des coûts réels et la déduction forfaitaire. Dans l’idéal, les petits travaux de rénovation sont concentrés sur un an; les travaux de plus grande ampleur, eux, seront répartis sur plusieurs années. Attention: pour les biens immobiliers privés, la date du versement est décisive. Il peut donc être judicieux de se pencher sur ces questions avant la fin de l’année.

En plus des travaux d’entretien, les travaux et les investissements visant à des économies d’énergie et contribuant à la protection environnementale peuvent être déduits des impôts.

Dons et donations

Les dons à des partis politiques, à des organisations de bienfaisance ou à des entités publiques sont également déductibles dans certaines limites.

Nous vous conseillons volontiers.

Markus Jungo
Partenaire, Responsable du siège

mju@core-partner.ch

Contact